PREMIERES NOUVELLES


PREMIERES NOUVELLES

Au bout du quai d’une nuit en gare de ce jour, la machine halète sans bouger

Déjà les abeilles ont commencé leur marché

les blanchisseuses dégrafées des tenues des suées nagent au sein de la santé

le roulis en pouliche tanguant sans se retenir aux harnais superflus

parapluie ouvert avec l’assurance garantie

Il était une foi

l’embrun

allumé sur le feu

de la pierre sous la fougère

en décolleté sur la table en plein chant

un poussin jaunissant les rayons de la ruche

sans montrer d’habits déguisés, nu de vérité, rien que bleu sur toute la tige…

Niala-Loisobleu – 20 Avril 2022

Vos commentaires seront toujours les bienvenus

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.