APSARA


APSARA

Le charme des Apsara, danseuses et courtisanes célestes a été popularisé par la reproduction des bas-reliefs d’Angkor. L’étymologie que donne Râmâdyana (ap: eau+sara: essence) indique assez qu’il s’agit de symboles, et non de figurines annexes et gracieuses de la mythologie. Essence des eaux, parce qu’elles sont nées du barattage de la mer, de la légèreté de son écume. Evanescentes comme telles, elles symbolisent les possibilités informelles, dont les eaux supérieures sont une figuration plus générales ….

L’anémone porte dans la Bible le Cantique des Cantiques

cette fleur éphémère est la fleur d’Adonis

Adonis est changé par Vénus en une anémone rouge pourpre. Ovide a décrit la scène dans les Métamorphoses

La mer se couvre du voile horizontal d’un deuil dans lequel les bateaux chargées d’amphores et de jarres tournent en rond

L’anémone couvre le désert de Palestine, la blanche dominant, elle prend alors le nom de Lis des Champs dont il est constamment parlé dans la Bible

Le tableau vit sa troisième métamorphose

Ce visage qui attire le regard va apparaître à travers du nouveau souffle venu dépendant de l’Esprit, symbole de l’âme ouverte aux influences spirituelles.

Niala-Loisobleu – 11 Avril 2022

Vos commentaires seront toujours les bienvenus

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.