LA PELLE AUX FRICHES


LA PELLE AUX FRICHES

Sur le grand soleil des fruits au stade de la fleur descend la neige en piqué

glissade qui gèle

du petit-oiseau expulsé de l’oeuf

Les alluvions craquèlent un taire qui se fendille en dithyrambiques discours

on s’agite à élever le nul aux pinacles sans même le prétexte du droit donné à chacun d’user de la parole

L’époque est à l’imposition de rigueur

Fidèles le chien et l’âne m’ont souris sans montrer de rage mais cette compassion qui surprend chez les bêtes quand on s’attend à l’avoir chez l’humain. Preuve que la scolarité ne rend rien en matière d’intelligence

Alors que naturellement tu te lèves un bout de rêve fait ou à faire dans le coeur, tu te trouves de la raideur dans les membres présente par erreur

Ben oui c’est plus la faute à Rousseau, on colle à la version Poutine qui dit (ce qu’elle fera surtout pas)

Alors faut pas se désintégrer il y a danger

Il faut tirer plaisir de ce que l’on est et de ce qu’on fait en en appliquant la règle de A à Z

Les Amis et les Abonnés sont pas du même genre

On échange avec les premiers et on croise les seconds de plus ou moins loin

Question d’avoir à donner contre intention de chercher à vendre

Alors je vais pas me précipiter à la jardinerie pour acheter du voile antigel

le cerisier rassemblera son choix et fera comme il si c’était le bon qu’il appliquera sans déroger à la règle.

Niala-Loisobleu – 31 Mars 2022

Vos commentaires seront toujours les bienvenus

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.