Pour finir un Dimanche AVEC PLEIN


Pour finir un Dimanche AVEC PLEIN

Les mains attirant les mains alors qu’une des miennes faisait ton jardin dans une remontée, vînt à sortir de taire celle de Rhona Gorvy. Les bonnes choses poussent en dehors des influenceurs sans qu’il y ait le moindre hasard. Et puis quand c’est un jour de cerisier en fleurs, un simple coup d’oeil par la véranda transporte à ta voie autrement que par un banal, salut comment tu vas. Car à ce propos pas de question à la con balade autour de l’arbre à soie

Histoire de silence j’écoutais ce que tu m’en disais. J’ai eu par vibrance la vue de cette chaise et compris combien ce qui est assis peut dire davantage que le bruit qui court. Je pense que tu reconnaîtras les parties en italique des plaines et du délié. Ma foi quand j’entend parler de tripier, je me contrôle la présence des viscères au tracé anatomique, trait bleu horizontal sous les nichons, grand vertical jusqu’à la racine du sonar

La poésie demeure malgré tout le mal qu’on lui fait une affaire de tripes

L’enfant du silence en porte la parole

Et il se trouve que parmi des thérapeutes il y ait des femmes qui ont de sacrées couilles, j’en connais qui loin d’avoir la place qu’elles méritent, sont du rang Des Justes

Il a fait beau toute la journée de mon Dimanche, ça continue Lundi…

Niala-Loisobleu – 28 Mars 2022

______________________________________________________________________________________________________________

Rhona Gorvy a grandi à Johannesburg et a obtenu son diplôme de licence en logopédie, orthophonie et thérapie auditive à l’Université de Witwaterstrand en 1944. Elle a travaillé comme superviseur à la clinique de la parole et de l’audition, puis a enseigné l’orthophonie, également à l’Université de Witwaterstrand (1945-47). En ce qui concerne son art, Gorvy était en grande partie autodidacte. Elle s’est exprimée à travers différentes formes d’art dès son plus jeune âge, et lorsqu’elle était à l’Université de Witwaterstrand, sa passion et son expérimentation dans l’art se sont encore développées.

Au cours des 70 dernières années, elle a produit des croquis, des estampes, des peintures, des sculptures et de la poésie qui documentent son expérience intense et empathique des mondes intérieur et extérieur. Elle s’est penchée sur un large éventail de thèmes liés à la vie et à la condition humaine; par exemple, explorer la maternité, la perte, la maltraitance, la dépendance et d’autres processus conscients et inconscients. Ses œuvres capturent presque tout ce qu’elle a touché tout au long de sa vie : la famille et les lieux qu’elle a visités ainsi que sa propre lutte avec les questions persistantes de ce que signifie être humain. Ce sentiment de compréhension et de connexion profonde avec ses sujets et ses thèmes est ce qui rend son œuvre remarquable.

2 réflexions sur “Pour finir un Dimanche AVEC PLEIN

Les commentaires sont fermés.