AUTRE EPOQUE


AUTRE EPOQUE

Du roux d’automne le solaire est venu parler de changement d’heur

jaune la mésange bleue a cassé la coque pour naître que printemps

ça y est le cerisier a mis sa moitié au soleil, se coiffant de panama dans tout ce qui s’en suit

quel tant superbe

exceptionnellement à peindre

sur tout le russe recule comme la liberté pousse, rien que du bon comme disait du bonnet en s’éclairant le nom dans le tunnel métropolitain

comment peut-on penser mourir sans se battre comme l’oiseau fait face aux engrais flattant hypocritement la croissance

Le vent plus léger a porté ta robe jusqu’à l’absence de culotte, à tel point que j’m’ai dis et si on faisait des galipettes, le temps s’y prête ?

Alors le soleil à dit d’ac, j’enlève le reste

ce qui donne à voir le bouton se dresser…

Niala-Loisobleu – 24 Mars 2022