Le fond du cageot


Le fond du cageot

Tout au bord du trottoir, l’image dépasse le miroir, l’esprit de corps ne retouche pas le rimmel

la plante verte que tu es quand elle tressaille est en taille avec la mienne par le transfert naturel de sève

Un oiseau boit dans le repli de la feuille sur laquelle tu as écris au moment même où du vent de passage l’indifférence se plaint de sécheresse

Nous parlions juste avec nos mains passantes sans rien d’autre que taire la vue chez la voisine quand le chien est rentré trempé de soleil

ça t’a fait ouvrir les tiroirs pour relire les lettres dans ta lingerie, là où ta plus forte fragrance résiste aux lessives

Une dame-jeanne passant par le chais s’est remplie de paille pour bouchonner un galop menant aux Haras Nationaux

La première couche de derme était franchie, j’ai poussé à la découverte de la racine des poils, j’étais au coeur de l’orgasme , la vie avait sauté les barrières.

Niala-Loisobleu – 2 F2VRIER 2022

3 réflexions sur “Le fond du cageot

Les commentaires sont fermés.