QUELQUES TONNEAUX PLUS LOIN


QUELQUES TONNEAUX PLUS LOIN

Le zinc atterri les tonneaux peuvent avaler la mer pour donner au panama l’impression que ça va passer

Et l’arrosoir fait bouffer la jupe plissée d’un premier jet

La Chaume sème les premières pâquerettes pour dégourdir la remontée verte

Avec leur blancheur de circonstance les fleurs mettent le petit-bateau à l’aise, les argos sont restées dans l’éventualité, rien n’affecte la gîte, la quille se tient droite, pas d’appel la marine portugaise a continué sa route vers l’Amérique du Sud

Tout s’apprête en ordre pour l’exposition, aujourd’hui s’est offert l’anémone dernière

Les draps propres rient au soleil.

Niala-Loisobleu – 24 Janvier 2022

Une réflexion sur “QUELQUES TONNEAUX PLUS LOIN

Les commentaires sont fermés.