STATION DU CHEMIN DE CROIRE


STATION DU CHEMIN DE CROIRE

Virages enlacés

direction centre vil

des campagnes nouées à des rivières traversent des ponts

l’amer dit-on n’est jamais loin de villégiature

Pour la saveur du fruit d’abord trouver l’estuaire, puis le geste barrière dévissé du verger entrer jusqu’au bout de l’isthme lingual du clito râle

Panama en quelque sorte pour que ça traverse la solitude et fasse rire de la connerie humaine

Dans mon for intérieur de savoir ce que ton cul a d’humain + le bonus de tes seins ça change la donne au point que je me laisse animal revenir au point de départ pour te brouter le seul bio réel

Quelle cuisine aux recettes qui défient le pouvoir d’achat, tout est bon dans le cochon disait ma grand-mère, cette sainte femme qui à force de cracher dessus a éteint le bûcher pour se cuire son bonheur personnel

Embrasse-là sur la voie, le tramway nommé Désir ne vous écrasera pas, sa rougeur n’ayant rien de honte provenant de la joie de vivre à se goûter sans mots des rations.

Niala-Loisobleu – 22 Janvier 2022

3 réflexions sur “STATION DU CHEMIN DE CROIRE

Les commentaires sont fermés.