DE CE QUI EST RESTE


DE CE QUI EST RESTE

Tout compte fait aucun regret d’avoir été le même au proche terme d’une randonnée qui n’a rien ménagé

C’est heureux d’aimer bien que le parcours soit assez bosselé

S’il avait fallu attendre j’aurais pas pu espérer qu’on a que ce qu’on désire atteindre dans un putain de salopard de traquenard

Mon jardin a moins de ronces et d’orties que de menthes

Et l’anémone que m’apprit mon père à connaître n’a jamais cessé d’y fleurir

Si j’ai la jambe raide, le genou étoilé et le dos voilé, c’est d’avoir toujours volé, mais surtout pas d’avoir prié les seins de m’en sortir

Plus ils tombent, mieux me tiennent au fourré

Bon jour, bon jour !

Niala-Loiobleu – 22 Janvier 2022

7 réflexions sur “DE CE QUI EST RESTE

  1. Bien qu’il m’arrive3 de me crasher…c’est vra,i je suis plus s’agitte air que jamais
    D’autant qu’à lire « La réconciliation » le cri porte plus haut
    Ton recueil est une borne qui marque ton ascension. C’est lumineux de beauté ce que tu écris, j’en suis retourné, Ma
    Merci je t’embrasse…..

    Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.