LE COEUR EN QUENOUILLE


LE COEUR EN QUENOUILLE

A sa tige attaché grimpe l’arbre

des fleurs bien au-dessus du mur où l’ombre chinoise pour tenter de passer

A-t-on jamais vu pareil sel gagner le contour à l’épouser ?

Par l’entonnoir qu’il garde le nombril se porte racine au tracé

que l’oiseau exporte au-dessus des parasites

Voie lactée en estuaire enfouie au coeur de la forêt originelle

l’haleine aspire à mettre en saumure.

Niala-Loisobleu – 15 Janvier 2022

3 réflexions sur “LE COEUR EN QUENOUILLE

Les commentaires sont fermés.