Sin Tu Latido – Luis Eduardo Aute


Sin Tu Latido – Luis Eduardo Aute

Il y en a qui disent
Hay algunos que dicen

que tous les chemins mènent à Rome
que todos los caminos conducen a Roma

pourquoi est vrai parce que le mien
why es verdad porque el mío

m’emmène chaque nuit au trou qui te nomme
me lleva cada noche al hueco que te nombra

pourquoi je lui parle pourquoi je le laisse partir
why le hablo why le suelto

un sourire, un blasphème et deux défaites ;
una sonrisa, una blasfemia why dos derrotas;

alors je ferme tes yeux
luego apago tus ojos

pourquoi je dors avec ton nom embrassant ma bouche.
why duermo con tu nombre besando mi boca.

Oh mon amour
Ay, amor mío,

c’est terriblement absurde
qué terriblemente absurdo

c’est être vivant
es estar vivo

sans l’âme de ton corps,
sin el alma de tu cuerpo,

sans battement de coeur.
sin tu latido.Que la fin de cette histoire,
Que el final de esta historia,

énième autobiographie d’un échec,
enésima autobiografía de un fracaso,

ne sert pas d’exemple,
no te sirva de ejemplo,

il y a ceux qui affirment que l’amour est un miracle
hay quien afirma que el amor es un milagro

qu’il n’y a pas de mal qui ne guérisse
que no hay mal que no cure

mais il n’est pas bon non plus qu’elle dure cent ans ;
pero tampoco bien que le dure cien años;

qui l’a presque sauvé,
eso casi lo salva,

le mal sont les nuits qui me mouillent la main.
lo malo son las noches que mojan mi mano.

Bien que tout ne soit rien
Aunque todo ya es nada,

Je ne sais pas pourquoi vous vous cachez et fuyez ma rencontre.
no sé por qué te escondes why huyes de mi encuentro.

Pour connaître ta vie
Por saber de tu vida

Je ne crois pas que cela viole un commandement ;
no creo que vulnere ningún mandamiento;

si terrible est la haine
tan terrible es el odio

que tu n’oses pas me montrer ton mépris,
que ni te atreves a mostrarme tu desprecio,

mais ne m’écoute pas
pero no me hagas caso,

ce qui m’arrive, c’est que ce monde je ne le comprends pas.
lo que me pasa es que este mundo no lo entiendo.

Source : LyricFindParoliers : Luis Eduardo Aute GutierrezParoles de Sin Tu Latido © Universal Music Publishing Group

A FLANC DE MER


A FLANC DE MER

De ta silhouette allongée en falaise émergent les corps musicaux des heures mobiles

Accrochées à rien de ce qui s’oublie

Devant le troupeau des vagues le roulis porte aux cales de son ventre la veillée des épices

Des seins plus lourds quand tu les lâches de la branche des pôles avec leurs histoires de naissances que les femmes se transmettent après qu’elles aient cédées leur volonté à l’homme au débouché choisi

Restent des pierres dressées entre l’ombre et la lumière

Des cheveux en désordre sous la chaste coiffe gardent en secret les aboiements de la lune après le départ de la Mère Supérieure

Un rayon en traversant le vitrage jusqu’au ventre a mis des parfums troublants comme onguent sur la chair ouverte afin d’en chasser l’insomnie qui retient l’orgasme onirique

Le souffle du cheval blanc prend pied.

Niala-Loisobleu – 11 Janvier 2022

Liliane Wouters – Je revenais d’une saison d’ardoises


Liliane Wouters – Je revenais d’une saison d’ardoises

Je revenais d’une saison d’ardoises,
De longs hivers à couper au couteau.

Descendre la rivière de ton sang,
Entendre les grillons de tes silences.

Tu ne me connais pas encor. Je suis capable
D’ouvrir des portes verrouillées depuis mille ans,
De rallumer les feux d’étoiles presque mortes.

Je rongeais l’os de mon chagrin.
Je mange le pain chaud, je bois le vin.

J’habiterai chacune de tes vies :
Dans l’une sources, herbe dans l’autre. Pour le feu
Je garderai le dur silex de ma mémoire.
L’étincelle que j’en ferai jaillir
Brûlera tout ce qui n’était pas toi.

***

Liliane Wouters (1930-2016) – L’aloès (Luneau-Ascot, 1983)

LE TRAIT D’UNION


TRAIT D’UNION

MESSAGERIE : le-peintre-niala@orange.fr

Les yeux droit devant dans sa suite le chemin fait place à tout un changement après les contraintes que cette pandémie lui inflige

Ce qui relevait des attaches un tranchant l’a coupé à jamais

A partir de maintenant il faut retourner au point de départ pour inventer à partir de la base saine restant utilisable

Le peintre ne peut brûler son atelier comme un pêcheur de St-Jacques a le choix de détruire son navire si les suites du Bréxit lui coupent la pêche. L’artiste ne figure sur aucune des dispositions d’aide étatique

L’artiste est le marginal qu’il préfère en matière d’économies

Alors comme le JARDIN DE NIALA est ce qu’il y a de plus vivant et qu’il produit sans polluer faut pas le fermer

Au contraire

Il vous demeure ouvert en trait d’union sans condition

L’atelier c’est une ruche au service de demain et bien ma RESOLUTION.

Niala-Loisobleu – 11 Janvier 2022

Photo Niala

Soleil allant


Photo Niala

Soleil allant

Une peinture qui s’ouvre au grand jour dos tourné aux restrictions

Voilà l’énergie où s’abonner

Le moulin à marées mis à la noria d’oiseaux marins sale pour pas déraper à l’orée de l’année.

Niala-Loisobleu – 11 Janvier 2022