CHOIX DU JOUR


CHOIX DU JOUR

La pluie fade balance le vide d’un bord à l’autre de la gondole

le service de nuit blanche en chargeant le sommeil ailleurs n’a pas manqué d’agir

Mais au matin ton visage dans la glace de ce lundi m’a décollé les yeux du remake des mauvaises nouvelles d’hier

j’ai choisi

de suivre la forme nue de tes pores entre leurs bosses

tendres glissades

enfoncés aux Je Nous

dans les dunes jusqu’au pied qui palisse la chute du goût de vivre

Dans tout ce qui change c’est te garder créative, mélodieuse, en dehors de promesses mensongères, rien d’autre que simple comme Bon Jour conforme à ton genre compatible au mien qui me va plus que tout

Pour ça l’abus de tests ne pourrait qu’engendrer des écarts comme celui qui consiste à laisser les écoles ouvertes à la propagation du mal.

Niala-Loisobleu – – 10 Janvier 2010