L’AJOUT TENDU


L’AJOUT TENDU

Echappée du buisson de ma tête la barbe des passages difficiles

la couleur de leur poitrail s’oppose au mur en catacombes sous terrain

glaciation pour une réserve d’ô au Mont-Bleu traduite en pigeonnier

Par la rue de la Gaieté ira naître la prochaine vague au lit de Port-Royal

le bassin du Luxembourg lave les affronts à sang degré là où Chagall s’exposait

pendant que le cerceau de la robe chevaline court devant un boulevard St-Michel

C’est le plus petit des moineaux qui garde à présent l’Atelier dans le grenier des miettes, la famille lui garde cette histoire impossible à croire sans cette lucide folie

Plus qu’une page derrière et le Génie fera des ronds de fumée en sortant une dernière fois de sa cruche avant de montrer son cul en passant

C’est beau cette innocence qui s’en balance.

Niala-Loisobleu – 30 Décembre 2021

2 réflexions sur “L’AJOUT TENDU

Les commentaires sont fermés.