LE SAPIN MOSAÏQUE


LE SAPIN MOSAÏQUE

En secouant le tapis de sable je vais faire sortir comme un mouvement de palmes du ventre animé du désert

Dans la palmeraie tes seins au toi des casbahs me font l’effet du chameau qui meurt pas de soif

Les grandes tentes nomades sur la croupe des dunes la voilà la route de la soie sans mirages

Les toiles du sapin plus vivantes qu’une naissance de Noël sans manière de vouloir paraître, juste l’attachement à ce qui dure

Quand la datte aura passée rien n’empêchera la figue de célébrer au gré de sa volonté justifiée

Joyeuses nos ailes à tout le monde, dit l’alouette au faîte.

Niala-Loisobleu – 25 Décembre 2021

Une réflexion sur “LE SAPIN MOSAÏQUE

  1. La rue prise au taquet des guirlandes se tire les manches pour un geste respiratoire
    Voilà de Barbara une chanson à ouvrir l’écluse, de Pantin rien qui soit coincé dans les ficelles. Bien au contraire, refaire sa légende convient pour balayer le maussade d’un col roulé cachant tout ce qui est à voir. Entrant dans ta poésie c’est le grand voyage à l’abri au TOI du monde. Il pleut dangereusement ailleurs, ton humidité est saine….
    N-l

    J’aime

Les commentaires sont fermés.