LES BAVARDAGES D’UN PAS CAUSEUX 8


LES BAVARDAGES D’UN PAS CAUSEUX 8

Devant la multiplicité des questions restant sans réponse, creuser davantage m’a paru plus risqué. Alors le trou que j’avais commencé devant la maison je l’ai rempli d’un peu de mer. Autan pendant qu’il en reste comme chante l’Occitan avec son accent

Ma foi sans doute y avait-il là un peu de sagesse car tous les chiens du quartier sont venus se baigner

J’ai grimpé en haut du phare, enlevé la lentille et mis la longue vue , ce regard de l’utopie qui n’écarte pas de gagner sans jouer

Depuis la chaise longue que j’ai placé en veille, je compte les naïades qui laissent voir la roseur de leur écaille sans mettre de condition au préalable

Et vous, vous faites coi ?

Niala-Loisobleu – 17 Décembre 2021

Une réflexion sur “LES BAVARDAGES D’UN PAS CAUSEUX 8

Les commentaires sont fermés.