LES BAVARDAGES D’UN PAS CAUSEUX 1


LES BAVARDAGES D’UN PAS CAUSEUX 1

A fleur des limites de la marée

Sur le platin (sable-mouillé, mi-dur) là où vient le ria

Ces larmes lacrimales des émotions multiples, où se que la prostate concède

Pour déterminer par la patte laissée en empreinte, la race des oiseaux venus visiter

Un ballon sur le flan balise pendant que la cloche attend l’heure de repartir

Les surfeurs ne me laissent qu’une envie. Foutre la paix à la vague mais remplir sa planche de son à-propos

Le dos étalé d’une dune très fessue garde chiffonnés les restes d’un déshabillé érotique

Cette chaleur brasero qui sent le marron-chaud, se tient en étapes pour donner la force de vivre plus de chemin

Le granit au gris connu de cimetière peut aussi savoir se faire rose de côte

Jeu de têtes

Je vous prête la maison de mon bateau.

Niala-Loisobleu – 14 Décembre 2021