LA BOÎTE A L’ÊTRE 48


LA BOÎTE A L’ÊTRE 48

Contre l’inclinaison qui s’installe le buvard s’applique à la mare pour faire garrot. L’arbre dégoutte bien que l’enseigne « Bains-Douches » ne s’y trouve pas accrochée. Sans parler du canard quel oiseau à part le marin n’aurait pas de mal pour s’approvisionner. Mais rien n’y fait. La rivière elle-même cherche à se mettre à l’abri dans les maisons. Quel foutoir !

D’autant que du côté de la libre circulation c’est coincé . Le plan blanc est aux frontières au point de menacer les pharmaciens de rupture. Foie gras qui grimace à l’amuse-gueule on garde son ticket pour se faire rembourser le sapin. Mais pas de crainte le Président observe l’élection comme empêchement majeur au confinement (en cela couvert par l’accord des autres postulants)

Au point que con comme je suis, je me dis que la cata qui va suivre en Janvier pourrait faire manifester tous ceux qui ne pensent qu’aux festivités

La neige surabonde

Nos îles d’été hivernal brûlent de toutes sortes, voilà moyen de lutter contre l’augmentation des fluides de chauffe

Que je me demande si la Normandie, la Bretagne et la Côte-Atlantique, faute de restaurants ouverts, pourront suffirent de gîtes et en plus ya plus de boîtes de nuit pour loger en réquisition

Mais quelle importance ?

J’ai tort

je démasque

Donc ne respecte pas le geste barrière

Qu’on l’arrête et l’interne c’est un violeur…

Niala-Loisobleu – 10 Décembre 2010