ACCROCHE-COEUR


ACCROCHE-COEUR

Laurier grimpeur

ce gris qui grouille réclame de l’arôme au ban de la crémaillère

Quelques dalles pour caler les chenets retiennent la flamme contre la fourrure

Par l’aisselle ouverte s’échappe alors le désordre du défilé de mode désuet

Sous la jupe jupe longue d’une couverture où la cuisse s’enrhume, je devine que le chat s’asphyxie

La lumière toussote

Arrive alors en génération spontanée le nom attendu d’une fleur blanche à bonne température

Pendant qu’il ne cesse de pleuvoir cette tristesse de remplissage de bassine bascule en gouttière

Couleur d’anémone elle allonge sur la table son catalogue de voyage pour partir en été de l’autre côté du globe.

Niala-Loisobleu – 9 Décembre 2021

2 réflexions sur “ACCROCHE-COEUR

Les commentaires sont fermés.