DES COLLAGES A PEINDRE


DES COLLAGES A PEINDRE

Du ber saut le journal plie son bateau, sur la plage où courent les oiseaux dans l’innocence où ils ont été mis au monde

Vol taire ou commencer à dire « c’est ma faute »

Sans aucun doute dire

J’ai né tique sans collier pour prémunir

Passe alors un premier papillon qu’un deuxième suit en spirales. Un silence spécial est là qui s’étal. Vite le prendre. L’est pas à vendre. Entier il se donne. Du bleu que la mer que son ventre gardera noué, remplir la palette de ce vol de papillon et rien d’autre

Le papillon est le seul qui sache faire le tri du pair et de l’amer pour rouler jusqu’aux boues, décapoté.

Niala-Loisobleu – 2 Décembre 2021