LA FENÊTRE DU CIEL


LA FENÊTRE DU CIEL

Félix potins et confitures de quetsche

ancien rayon de soleil

qui passe entre les gouttes cognant à la fenêtre du ciel hésitant

J’ai l’oreille dans un coin qui traîne sans trouver lequel

au hit parade d’un tube

qui s’apprête à jouer du couteau à la sortie de l’arène

Si tu peux remettre du bleu à la mer, je serai pas surpris de voir du flamant-rose se tenir la patte en l’air de

Au couchant allumant les lampions d’une retraite stratégique.

Niala-Loisobleu – 1er Décembre 2021