EPIS DERME


EPIS DERME

La pierre fraîche d’une ouverture tend l’usure de ses marches au bonheur de la saillie

Limer le rugueux de la crasse spirituelle, je laisse des poussins faire

Une blancheur du plumage ne pourra qu’écrire un pépiement jaune en symbiose avec le retrait des rats noirs

Sans déranger le désordre de l’herbe, liberté est laissée à ma main d’hâler partout en toit abriter cette autre couleur

Faire de son présent le son ultra qui traverse d’un rayon d’oeil ce granit qui tombe

Niala-Loisobleu – 25 Novembre 2021