LEGENDE II PAR GEORGES EMMANUEL CLANCIER


LEGENDE II PAR GEORGES EMMANUEL CLANCIER

Hop !
Hop !
Hop ! beau cavalier,
Beau cavalier magyar,
Par l’oeil rond de ta cavale noire
Tournent en rond les cités et les champs.

Hop !
Hop !
Hop ! à tire-d’aile ton rapt, Ô rupture du nuage et de l’herbe
Dans le cortège des pouliches de neige-L’homme est un loup pour l’homme, camarade !
Ne l’oublie pas, depuis toujours, en tous lieux.
Chez toi comme chez moi, tous fils de la louve
Qu’elle s’éveille
Asie ou qu’elle s’endorme
Europe.

L’homme est un frère pour l’homme, mon frère,
Abel et
Romulus,
Caïn et
Rémus nous suivent à la trace.
Hop !
Hop !
Comme nous sommes vifs, et légers, et

nouveaux !
Comme le printemps semble être notre saison Étemelle.
Pourtant… si nous voulions, si nous…
Hop ! À bas le passé des assassins, hop ! hop !
A la trappe et sans parachute
Les pestes, les pustules dont sont peuplés trop de

miroirs,
Les parasites du futur.

Hop !
Hop !
Hop !
L’homme sera l’homme un jour,
Je ne sais où, je ne sais quand.
Hop !
Hop ! sinon pourquoi mon cavalier,
Pourquoi voler mon
Saint-Georges à tire-d’aile,
Pourquoi vivre ?