L’ENTAME


L’ENTAME

Coin de rue qui soulève au-dessus du genou l’écartement de jambes si grand que l’horizon dépassé montre le bout encore non vu

Les couleurs sont d’origine et à la même heur au poignet le quai vient se ranger à l’affichage d’un autre départ

Ce Pont-Neuf je l’aurais toujours préféré à dans la traversée à pied (en reconnaissant que sans pigeon à l’arrivée il y aurait eu un lézard dans le triporteur.) On ne peut supprimer les difficultés de la langue-française. Les pochettes-surprise ne sauraient pas ne pas mentir. Pourtant à première vue c’est toujours pour toujours que la vie engage la durée

en ajoutant « SUIVANT LE CAS »dans l’alinéa en toutes peites lettres

L’étendue des variantes est illimitée

Me reste le même attachement au fond qui fait la base du bâtiment. Le concept de vitesse n’ayant aucun intérêt, profiler la coque pour gagner je m’en fous. Je choisis le battement du coeur au lieu de celui des jambes, c’est plus vrai

Tenir la tige entre ses doigts sans l’avoir coupée ouvre un autre ressenti que celui du débottage de bouquet pour mise la mise en vase. T’aimer sur la table entre les repas ou pendant est de l’art d’aimer sans priorité laissée à l’ornementation

Les règles de soumission privent de l’extrême approche du sens initial

Je resterai primitif avant tout

La civilisation rabote la moindre cellule qui pointe du ventre. On voit comme ça tourne mal pour la morale. Le principe et son usine à tabous interdit jusqu’à l’herbe pour marcher, n’hésitant pas à ficeler le tabernacle en parlant de bien-être

Dans une humidité qui développe ses méfaits ne voit-on pas que la sécheresse est la cause ?

Au bout de mes pinceaux , l’idée-même d’une soie de porc qui s’élève dans le lisier est incompatible avec l’enfant que je suis en train de mettre au monde

. Il lui faut le jeu de la martre pour ne pas l’isoler du rayon vers.

Niala-Loisobleu – 14 Novembre 2021