LA MAIN SUR LA POIGNEE


LA MAIN SUR LA POIGNEE

Passé par la mer d’une caresse naissante

sur l’éléphant qui remonte la pente de cette mémoire originelle sans Père Noël pour seul moyen de défense

Retour à la première vague virginale sortie du trousseau de l’enfance

cette diagonale de voile de la felouque penchée au soleil de l’Eléphantine consentante « Île était une foi »

Lapis-lazuli des mots bleus dans la sérénité des yeux

où ondule la rivière souterraine du désert dans la transparence du sari de soie.

Niala-Loisoble – 8 Novembre 2021

e

Une réflexion sur “LA MAIN SUR LA POIGNEE

Les commentaires sont fermés.