REMPAILLAGE


REMPAILLAGE

Décroché de la chaîne de montre

où l’étang de vivre n’est qu’un marécage de mots inventés

pour prendre l’heur qui s’en remet pas au vent qui passe

l’oiseau à l’abri des marchands du temple se relisse les plumes

dans le bon sens

descendu du rempart d’où ne se voit que rien venir

retendre la paille sur l’assise où trop longtemps le jeu musical a mis le cheval les quatre-fers en l’air

cinéma de quartier

Le Bon la Brute et le Truand repassé trop souvent.

Niala-Loisobleu – 6 Novembre 2021

Une réflexion sur “REMPAILLAGE

  1. Ô Merci, Audrey Jacob
    Ta présence ici s’avère particulièrement importante vu tes compétences bien appropriées…
    T’embrasse pour une bonne journée !
    Alain

    J’aime

Les commentaires sont fermés.