A CHOISIR L’AURORE


A CHOISIR L’AURORE

Le silence tient le rivage de ses lèvres

Et lève le coq à la flèche d’un baiser sur la crète

Des profondeurs ouvertes cette nuit propice a tiré la pleine-lune

Plaine de promesses

Lâchant tes seins pour flotter le retour jusqu’au cap atteint, le balancier de tes cuisses passe le banc de corail

Trait d’argent du dauphin bleu ni requin ni méduse

Je choisis de dégager les franges de ton front pour laisser le chant du lin envahir de joie la jeunesse de ton sourire

Hors d’âge, sur les murs moi je dessine des coeurs à la craie de marelles

Niala-Loisobleu – 20 Octobre 2021

2 réflexions sur “A CHOISIR L’AURORE

Les commentaires sont fermés.