A L’Ô C’EST TOIT


A L’Ô C’EST TOIT

Du train je sais qu’il siffle la sortie du tunnel

Les meuhs ça boule verse

Hôte se fait la vague en mots de voyage

Cet arbre au tronc double la puissance de la métaphore

Le factice absent laisse tout le naturel au paysage

Barbarasoleil des nuits tisse à la lune la poésie

C’ est là Cayenne qui enrubanne la canne d’un pas ferme

De quoi faire avec le beau l’humilité…

Niala-Loisobleu – 18 Octobre 2021