QUAND L’EAU DOUCE SE SALE


QUAND L’EAU DOUCE SE SALE

Douloureuse rotule à la recherche du mouvement résolu

les cliquets des vertébrales décoincent dans l’éloignement du quai

sur le lé de côte un vol d’oies sauvages s’est attelé

ça vole gars

le cabestan du bassin ouvre l’écluse des cuisses en estuaire

monte alors du soupirail l’odeur de croissant chaud

que les mains au trottoir chargent dans le tri porteur

nous laisserons les seins de marbre aux carrières pour sentir battre la ligne de vie à la paume

j’amène le soleil pour charger le rayon à cul d’un bord à l’autre des ridelles.

Niala-Loisobleu – 12 Octobre 2021

2 réflexions sur “QUAND L’EAU DOUCE SE SALE

Les commentaires sont fermés.