EFFACEMENT DES BORNES


Une nuit polaire s’étale petit a petit

Le rail bouffé par la rouille voit disparaître le parallèle sous la montée des mauvaises herbes

Et les gares entrer au tunnel d’un paysage fantôme

Plus un mot un like, les yeux sont détachés du paysage écrit sur la vitre du couloir

La formule montre son indifférence

Ramène ta vieille machine au hangar en espérant qu’au dépôt viendront paître des traînées de vapeurs que tu prendras pour réelles.

Niala-Loisobleu – 9 Octobre 2021

2 réflexions sur “EFFACEMENT DES BORNES

    • Et ma foi la vieille machine n’a pas trouvé bon d’aller ailleurs qu’en gare, l »hangar pouvant en corps attendre
      Foi de Bébert le paysage qui m’est plein fait une si forte et belle vapeur que d’un trait Ma on a ensemble descendu de Crozon à Boutiers s/ Cognac d’un trait sans dévier de l’idée que voilà qu’elle est bien bonne !
      A l’arrivée je t’offre le bouquet, t’embrasse genre danseuse Barbara Ma…

      Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.