GRAIN D’AILE


GRAIN D’AILE

Nuit ouverte

le souffle de leurs poitrines

écarte le brouillard en battant des pieds

Un mouvement accordé par les feuilles embrase l’envol des cordes vocales

Elle se penche sur la crinière blanche du cheval en posant le sens lourd de ses seins dans ses fontes

un tracé reste roulant à côté des dérapages incontrôlables des valeurs fondamentales dus au lâché des rênes

Bonjour Ma que ta joie demeure !

Niala-Loisobleu – 21 Septembre 2021

2 réflexions sur “GRAIN D’AILE

Les commentaires sont fermés.