GARDER LES JAMBES, LA TÊTE JE M’EN FOUS…


GARDER LES JAMBES, LA TÊTE JE M’EN FOUS…

Pas pour courir, rien que pourvoir

d’Art-Brut

sortir ton haut

ton bas filer du collant

je ma grappe à la main

comme le seul mot-peint qui musc-ade les fadeurs d’une fosse existence

faut dire que tu fais tout c’qu’il faut pour me sortir du faussé

Ta chaleur est normale

c’est le masque qui étouffe dans l’anomalie d’un jardin dégradé

j’ouvre Dubuffet les petits-bouquets de lavande

Niala-Loisobleu – 20 Septembre 2021

2 réflexions sur “GARDER LES JAMBES, LA TÊTE JE M’EN FOUS…

Les commentaires sont fermés.