« MUSIQUE DE CHAMBRE »- NIALA 2021 – ACRYLIQUE S/TOILE 50X50


« MUSIQUE DE CHAMBRE »

NIALA

2021

ACRYLIQUE S/TOILE 50X50

L’oreiller d’odeur du travers sein ne se froisse pas avec sa lumière

au crépon en suspension de la fleur simple

l’anémone m’accompagne

aux confins de la porte

où le bout du couloir débouche sans se condamner

Ces raides heurs du dos ont tout du messager de l’autre rive où attend le nautonier

que je sens si près des Portes St-Jacques

l’abri sûr

à l’heure du raisin le jus s’assemble en chauffant l’acidité de la lime au creux de la paume

mais avant en corps

aller embrasser le nez de l’hexagone

la rue de Siam de mon père Jacques

Barbara

dans la gouaille venue de mon Paname pour la mise en Seine

en surface

ces histoires de sous-marins laissées à leurs naufrages

me faisant du bien en me foutant du mal inguérissable de ce petit-monde laid

assis à la table du beau

du soleil dans la pluie du bleu.

Niala-Loisobleu

19 Septembre 2021

2 réflexions sur “« MUSIQUE DE CHAMBRE »- NIALA 2021 – ACRYLIQUE S/TOILE 50X50

  1. Nous serons coupables d’os et de caresses sur l’aube nette et de quelques dessins qu’on laisse sur le sable pour la nuit se rassurer d’eau douce

    Coupables d’une musique que l’on entend dans le rêve qu’en soi on en fait et qui mime le murmure des sources

    Tellement humains que ce gai sentiment de l’absurde que l’amour écrase de tout son poids se méditera longtemps dans l’homme profond

    Barbara Auzou.

    Aimé par 1 personne

    • Ce sédiment des profondeurs gagne l’air de la chambre à draps ouverts
      Musique à manivelle du joueur d’orgue au kiosque des ruts ébarbant cette inhumaine barbarie
      Innocents sans gains du groupe des pandémies
      Menthe et soie nids de leurs moulins…

      Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.