EN D’AUTRES THERMES


EN D’AUTRES THERMES

Déjà se sentant venir de loin une certaine chaleur

Tâte le terrain

Oiseaux qui s’ébrouent

Le bac vidé du sable laisse monter l’eau

A seaux

Nonobstant

Elle dit je vais au jardin

Et puits et puits…

Embruns

C’est plus clair

Les rides de l’eau clament une jeunesse qui tend plus que la peau

Concerto à plus de quatre-mains

L’estuaire au piano aqueux a bon do

Niala-Loisobleu – 5 Septembre 2021

2 réflexions sur “EN D’AUTRES THERMES

  1. La buée têtue de la nuit en robe blanche a renvoyé au matin le dérisoire et le sacré dos à dos

    J’ai posé mon inconnue sur l’équation de leurs images et fait la toilette à mon enfance divisée

    Sans un mot

    Aimé par 1 personne

    • Ces nuits qui chinent sont si câlines qu’elles cernent sans rien brider
      Le matin venu et l’eau par-dessus bord le château grimpe dans l’écume
      Donjon sans bouée prêt pour la prochaine marée
      Ce qui met nos poses plus créatives que stériles
      Tout est dit…

      Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.