SUITE MATINALE DU TANGO NOCTURNE DE L’ENCRE A DESSEIN


SUITE MATINALE DU TANGO NOCTURNE DE L’ENCRE A DESSEIN

Brouillard au réveil qu’un manque de retour place à la vigie pompant le lointain

Croire ce qui n’existe pas suborne l’attrait à en venir au tatouage

pourtant fausse-vérité qui abuse du corps comme une vitrine de bétail

bleu du cru mis à l’étal du boucher

Non il faut du silence pour le cri

l’orgie solitaire sacre ce que le bavardage profane

Jetant l’encre du poignet incisé en tradition gitane le mariage écarte l’amour fait que dans le noir

il fait sortir les cordes de sous la peau l

le spasme est preignant

l’agnostique extase n’est pas

Vois ces yeux-là

ils appuient la réalité dans sa complétude

plus besoin de maîtres chanteurs pour dire la messe le jouir de l’harmonium certifie mieux que les grandes-orgues

Niala-Loisobleu – 4 Septembre 2021